et voila, ma nouvelle chaudière vient d’être installée et mise en mode hiver ..

mais maintenant j’aimerais bien avoir une idée de sa consommation (c’est mon truc vous verrez… )

Le service client et technique d’ELM Leblanc étant aussi aimable que collaboratif et compétent, il va falloir se débrouiller seul.

Par chance, la chaudière est équipée d’une entrée thermostat qui se trouve être un contact sec ..

Tiens donc, mais faire mordre un contact c’est le job d’un relais .. et pilote un relais avec le raspberry je sais faire ! Essayons

Equipement :

  • un relais 5v
  • un raspberry
  • des cables dupont et dupond

Dans mon cas la chaudière gère l’eau chaude de chauffage j’ai donc des radiateurs avec des têtes thermostatiques mais tout ce qu’il y a de plus vieux et basique.

Je les règle sur une valeur qui correspond au maximum que je tolère (si ce n’est plus mon rapsberry qui pilote).

Ensuite c’est assez simple, le raspberry collecte les températures et évalue le besoin de chauffage (si une pièce est trop froide par rapport à la consigne) et si oui, on active le relais.

A noter que le relais est branché en “normalement fermé”, cela veut dire qu’en cas de perte du raspberry, par défaut on chauffe (enfin si les têtes thermostatiques laissent passer l’eau) ainsi on a du chauffage même si notre rapsberry nous a laché (votre femme appréciera).

La routine d’évaluation du besoin de chauffage tourne à interval régulier et on note le résultat (chauffage demandé ou pas). On a ainsi plus qu’a multiplié le nombre de demande de chauffage par le temps de cycle de notre routine et on obtient le temps de chauffage. En faisant l’approximation de la consommation de gaz (le débit est désormais variable est piloté par votre chaudière) on a une estimation de la consommation de gaz. Sur une année, mon erreur est en dessous de 10% !

Domotiser une chaudière ELM Leblanc

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *