Rflink : quelles sont les limites ?

Bien sur RFLINK ne détecte pas tous les appareils, il faut que la gentille communauté ait développé le nécessaire pour décoder chaque matériel. C’est une limite intrinsèque mais au dela de cela, est ce que le système est parfait ?

Bon j’ai mal introduit le sujet, il est imparfait la réponse était facile. Mais pourquoi cela me pose-t-il problème ?

Et bien parce que RFLINK sait tout faire … du coup ca le limite .. et bien oui vu qu’il peut décoder tout plein de trames différentes il prend du temps pour reconnaitre le type de trame .. et pendant ce temps la .. et bien une autre trame arrive ..

Comment cela pourrait il être mieux ? Et bien fut un temps rflink était distribué avec le code : on pouvait ajouter .. mais aussi supprimer des périphériques reconnus ..

RFlink étant en cours de refonte on attends impatiemment de pouvoir jouer avec.

Hack RF433 de l’alarme KERUI W18

Si, comme moi, vous avez fait l’erreur d’acheter ce système, vous aurez besoin de comprendre comment il marche (ou pas).

Voici le début de l’article, je le completterai au fur et à mesure :

  • les sondes sont vues comme des eurodomest ou EV1527
  • le premier numéro de l’id et vu des fois avec un 2, des fois avec un 0
  • les sondes n’envoient un messsage que sur changement, pas de status
  • on peut intercepter les messages venant des télécommandes, quand l’alarme recoit un ordre elle le diffuse ensuite. Autrement dit, les télécommandes ne parlent qu’à alarme et on a deux facon de voir que le système est armé ou pas.
  • On ne peut pas voir en RF le statut armé ou pas, il faut se fier à l’historique
  • Rflink a trop de travail pour détecter le type de trame, du coup quand on est en alerte (et que beaucoup de messages sont envoyés) il en perd.

Gestionnaire d’Alarme : de quoi a-t-on (vraiment) besoin ?

Alors la première chose à savoir est que votre assurance, de toute facon, a besoin que ce soit un partenaire à elle qui vienne poser l’alarme et faire les réglages .. il le fait bien sur à grand frais car il est beaucoup plus fort que vous pour visser, appuyer sur les télécommandes .. (c’est ironique). Bref sachez qu’à le faire vous même votre assurance ne changera rien à ses tarifs (en fait je crois que ce qu’une assurance veut c’est vous faire payer plus .. enfin .. chut).

Ceci dit quelle est la bonne stratégie pour une alarme ?

On peut en effet mettre plein de choses, des caméras, détecteurs de mouvements et de présence, ouverture de porte, capteur de température aussi .. oui on peut mettre pas mal de chose .. Mais en fait la plupart du temps, c’est normal qu’il y ait du mouvement, des ouvertures et fermetures .. car .. dans la maison .. ben on y vit !

Voici donc mon approche : la simplicité.

En fait si quelqu’un vient dans ma maison, il doit passer par quelque part : une porte, une fenetre qui n’est pas protégée par des barreaux. Donc, règle numéro 1, des détecteurs de présence ici. Petite précision, il faut des détecteurs qui ne font pas qu’émettre quand il y a un changement, mais qu’ils émettent uen continu (comme ca on peut etre sur que le capteur fonctionne et on voit, proprement, l’ouverture et la fermeture!)

Ensuite, et bien il faut pouvoir le déclencher à distance depuis son téléphone, c’est la base. Oubliez les télécommandes, c’est un nid à ennui, on l’attache au porte clef et hop on arme sans faire exprès. = règle numéro 2

Règle numéro 3 il faut un détecteur de présence. UN SEUL ! votre maison a forcément un point central, devant lequel on parce forcément. mettez le ici. idéalement il faut prendre l’habitude d’allumer ce détecteur quand on pars (ca sert à rien d’enregistrer des évènements normaux, mais je vais écrire à article à ce sujet car j’ai un projet)

Enfin, la dernière règle est de choisir une marque .. pas chinoise .. donc se faire un peu mal sur le système mais qu’il soit fiable (pas de fausses alertes et pas d’oubli dans les détections .. ) ..

Alarme : asservir un détecteur de présence à votre absence

OU la .. qu’est ce que ca veut dire ?

Si vous avez une alarme vous avez un détecteur de présence. Si vous habitez dans la maison que vous surveillez (c’est souvent le cas normalement) vous déclenchez sans cesse le détecteur pour rien. En fait il faudrait qu’il ne s’allume que quand vous armez votre alarme. Comment faire ?

Pour ma part, voici ce que j’ai fait :

  • un arduino nano alimenté en continu (sur une prise)
  • un récepteur rf433
  • un relai 9V

Grace à mon rflink, j’arrive à intercepter le message qui correspond à l’armement de mon alarme (en fait il y en a plusieurs), je conditionne donc l’ouverture du relais à la réception de ce message ainsi le détecteur est en marche uniquement quand j’en ai besoin. Et quand il voit un mouvement (et qu’il envoie un message RF433) et bien c’est que ca craint vraiment !

Note : commentez si vous êtes intéressés par des compléments

Test alarm RF433Mhz premier prix (2020)

Je ne voudrais pas donner trop facilement la conclusion à mon ancien article mais l’alarme est décédée .. mais comme je suis un peu bête j’ai remis ca .. mais cette fois j’ai pas fait semblant (d’être bête)

J’ai donc acheté un système tout pimpant mais un peu plus cher. 150€ le pack en me disant que cette fois, c’était de la qualité vu le prix.

Effectivement c’est beaucoup meilleur car c’est beaucoup plus facilement paramétrable et installable. Le service client est lui aussi meilleur en tout cas réactif : c’est un peu galère se bien comprendre ce que les différents types de zone signifient mais on arrive à se le faire expliquer. Je reviendrai dans un prochain article sur la tactique que j’ai adopté pour mon alarme (indépendamment de la marque) mais concernant celle ci ce que je retiens est que, un peu comme le sketch de Murielle Robin ou le carleur carle bien mais il carle trop, elle alarme bien mais elle alarme trop.

Je n’ai pas réussi à la prendre en défaut en ouvrant une fenêtre ou en passant à un endroit sans être détecté mais il arrive régulièrement qu’elle se mette en alarme pour rien.

Information importante aussi, vous pourrez sans peine sniffer les trames sur le réseau mais :

  • elles sont changeantes : l’id n’est pas vu toujours de la meme facon, du coup, pour un meme événement il y a plusieurs trames possibles
  • avec un rflink vous raterez des trames quand il y a une alarme : beaucoup de messages sont envoyés et rflink ne va pas assez vite

Domotiser son chauffe eau : y gagne-t-on ?

Comme tout utilisateur de chauffe eau qui vient sur ce site vous avez forcément asservi votre chauffe-eau au signal heure pleine heure creuse .. ?! non ? ah ben mince vous avez cassé tout mon effet .. tant pis .. Mais pas tant que ca. Nous allons faire deux catégories :

  • les abonnés HP/HC
  • les autres

Pour les abonnés HP/HC, le paramètre important c’est la plage horaire .. en effet comme vous le savez c’est EDF qui décide .. dans mon cas c’était 21h -> 7h .. je vais présenter ma réflexion sur cet horaire la .. la dimension du chauffe eau joue aussi ..

Pour les autres, et bien c’est encore mieux .. ma réflexion fonctionnera !

Allons y donc .

Mon chauffe eau se déclenche en heure creuses, c’est génial. Je consomme de l’électricité quand elle coute la moins cher .. oui mais .. je relève la consommation électrique et qu’est ce que je vois ? je vois un long et gros pic de chauffage de 21h à minuit .. super ! … je continue la lecture (en fait c’est le même graphique j’ai tout vu d’un coup) et la qu’est ce que je vois ? un autre pic 1h30 plus tard .. puis!un autre .. puis un autre .. et allez c’est la fête ! Et ca ne vous choque pas ? Bon alors vous n’êtes pas aussi radin que moi (c’est une bonne nouvelle).

Moi ce que je vois c’est que j’ai de l’eau super chaude à minuit alors que je dors profondément … j’en ai donc rien à faire .. Je vois aussi que je paie pour maintenir au chaud cette eau .. 4 pics .. 4 beaux pics d’un quart d’heure à raison de 3000W !! donc 1 heure à 3000W pour rien !!

Sortons les calculettes, on va faire simple un kW=10 centimes au minimum (et je suis gentil) donc la chaque nuit je dépense 3kW = 30 centimes pour rien .. chaque nuit .. donc 365 * 30 = 10 950 centimes par an … 109,5€ par an !! Mais moi je préfererais les dépenser autrement

Alors que faire ? et bien en fait on a pas besoin de ces heures pleines heures creuses .. on a besoin d’une simple prise commandée.(Attention il faut qu’elle supporte 3000W). Pour ma part, étant équipé d’un système X10 qui envoie des commandes (on/off) (je l’utilisais pour modérer mes chauffages électrique), j’ai utilisé un module relais X10. Facile à brancher (des dominos).

Pour la suite, ma centrale domotique (mon raspberry quoi) envoie l’ordre de chauffer l’eau non plus à 21h mais à 3h du matin. Comme ca, je n’ai pas chauffé l’eau la nuit pour rien j’ai de l’eau chaude le matin quand j’en ai besoin.

La suite est histoire de paramétrage : il faut chauffer suffisamment pour que ca tienne la journée (sinon refaire une session de chauffe au milieu).. mais en tout cas c’est vous qui pilotez.

Pour les radins qui ne sont pas équipés, une simple prise journalière suffit (Programmateur quotidien). C’est vendu partout pour 10€ .. autrement dit .. pour 15 minutes de cablage et 10€ vous gagnez 100€ par an .. merci qui ? merci easydomotic

Si vous n’en faites rien donnez les moi j’arrive bien à dépenser !

PS : donc la réponse à la question du titre est : OUI !!!! on y gagne !!!!

Courant porteur (X10 et data) et linky = problème ?

Cela a fait beaucoup de bruit et on entends beaucoup parler .. j’aimerais donc apporter ma pierre à l’édifice : étant dans la domotique, je partais franchement pas conquis par le linky. En effet, j’avais déjà le relevé d’info (teleinfo) sur mon ancien compteur, je n’avais pas attendu pour controller notamment le signal Heure Pleine/Heure Creuse (qui est une fois par an, oups, pas envoyé). En plus, j’utilise à bloc le réseau par courant porteur : pour atteindre mon lointain garage ou encore pour piloter des appareils électriques. Donc à priori le linky = que des ennuis.

Coté réseau de données je ne vois pas d’influence du linky : le débit est mesuré par l’interface Tplink et il n’est pas moins bon qu’avant…

Coté réseau de pilotage, je ne vois pas d’influence du linky : tous les ordres transmis arrivent bien … 100%, comme avant quoi ..

Donc bon .. malgré un gros a priori, je dois bien reconnaitre que le linky ne m’apporte pas d’ennui. Je n’ai même pas eu à recabler ou refaire la carte teleinfo, elle fonctionne comme avant et en plus c’est le technicien qui a changé le compteur qu’il l’a rebranché.

Bref je valide 🙂

Pourquoi mesurer la luminosité ? Quelle(s) utilités ?

Bon déjà première réponse parce que .. oui c’est tout parce que .. ben oui c’est comme ca, ca m’amuse, c’est fun de pouvoir qu’aujourd’hui il ne fait pas juste beau ou très beau il fait 1023 en luminosité .. et que c’est presque le max ..

Bon voila blague à part, comment s’en servir ?

Pour ma part l’utilité majeure a été de mesurer le temps de fonctionnement de ma chaudière à gaz. Oui .. il y un œilleton qui permet de voir (ou non) la flamme.. et bien je me suis servi de cela pour venir y plaquer un capteur de luminosité. Pour cela j’ai utilisé une plaque de test d’esp8266 comme celle ci-dessous qui a déjà ce fameux capteur.

Pour des raisons pratiques, j’ai désoudé le composant et l’ai ressoudé au bout d’un long fil (je suis assez fier de moi malgré la médiocrité de la tâche). Ensuite, je suis venu plaqué (um um scotché en fait, oui je sais c’est pas très pro mais c’est chez moi) le capteur contre la vitre de l’œilleton. Le reste n’est qu’une simple capture de données avec un esp flashé avec espeasy (par exemple) et envoyé dans votre système de domotique (maison dans mon cas).

Le capteur étant plaqué (oui scotché c’est bon!) la lumière ne passe pas autrement dit la valeur est ridiculement petite la plupart du temps (50-100) … et des que la flamme s’allume oh magie .. ca monte nettement ..

J’ai donc post-traité (un grand mot pour rendre classe la suite) mes données en fixant un seuil à 200 : autrement dit je considère que la flamme est vraiment la si j’ai une valeur au dessus de 200 .. donc je remplace toutes les valeurs inférieures à 200 par 0, et toutes celles qui dépassent par un 1 ..

Confronté (voir article sur la domotisation de la chaudière) aux informations venant du relais piloté .. ca marche !!!

Domotiser un radiateur soufflant

Pourquoi faire ? Et bien je me disais que ca serait bien qu’il intégre son petit thermostat .. et oui j’ai envie que mon radiateur réfléchisse un peu et qu’il prenne ses responsabilité : 17 la nuit et 19 en journée.

Pour cela j’ai utilisé plusieurs solutions.

La première est à base de prise X10 .. kesako ? Ce sont des prises télécommandées par courant porteur. Il faut un émetteur qui est relié en RS232 (converti en USB) au raspberry et un petit logiciel sur le raspberry et hop la on peut commander des prises par une simple commande du genre : X10 A2 ON (ou A2 est l’identifiant de la prise).

Etant donné que mon raspberry récupère les températures dans toute la maison, il suffit alors d’un petit script qui regarde la température qui va bien et qui envoie la commande on ou off selon l’heure et la température.

Oui mais voila depuis on a fait mieux (moins cher en tout cas) : Pour cela je vous invite à voir l’article sur le hack du sonoff. Le principe est alors encore plus simple : on a une prise qui contient un ESP8266 qu’on vient flasher avec espeasy (par exemple) et auquel on vient ajouter une petite sonde de température (une dallas 18b20). Reste plus qu’à se connecter à la prise et lui dire d’actionner quand la température est trop basse. Mais en plus, le top, on peut actionner manuellement par le bouton en facade.

compteur d’eau domotisé .. utile ?

Dans ma lubie de vouloir maitriser ma consommation, et donc la comptabiliser, je n’ai pas résister à vouloir suivre ma consommation d’eau .. J’ai donc acheté un compteur d’eau “domotisé” à savoir avec un compteur d’impulsion .. Le principe est simple, quand l’aiguille passe devant l’aimant, cela génère un petit courant, une impulsion, qu’il “suffit de” comptabiliser..

Sur le principe, c’était parfaitement adapté à l’ESP8266 que j’ai muni d’ESPEASY .. facile, il y a déjà une entrée de type impulsion .. le tout envoyé en “http push” sur mon site .. super .. j’ai gagné !

Enfin presque ..

Assez vite je me suis appercu que j’avais des impulsions très souvent .. et parfois très très souvent ..

Qu’a cela ne tienne un petit tour chez mes ami Electronicien qui m’apprenne au passage ce qu’est un filtre : une capa et une résistance et hop, on est censé gommer les impuretés .. et c’est vrai qu’on en gomme ..

Pourtant j’avais toujours des impulsions parasite .. En cherchant longtemps j’ai compris le problème : quand l’aiguille est arrêtée devant le capteur et bien cela génère le petit courant, malgré le filtre (qui retarde le probleme) l’impulsion arrive ..

Donc conclusion, suivre votre consommation est à peu pres possible .. cela ne sera pas exact .. et si vous vouliez, comme moi, détecter des fuites et bien c’est tout à fait hors de propos.

Comment faudrait il faire alors ?

J’ai l’idée mais je ne l’ai pas encore implementée : en fait il faudrait un compteur avec non pas 1 capteur d’impulsion mais au moins 2, voire 3 et même pourquoi pas 4. Et on comptabilise l’impulsion (le tour) qu’une fois qu’on a les 4 impulsions qui se suivent. Si on a qu’une impulsion d’un meme capteur qui revient alors c’est un parasite ..

affaire à suivre …